Cimetiere, église, parc des bois de moutiers & châteaux

visite à Varengeville sur mer

Ça y est, les beaux jours arrivent (enfin!) et, avec eux, l’envie de s’aérer et de profiter de la nature.
Si vous passez par la Normandie, venez donc faire un tour à Varengeville-sur-Mer.
Situé à quelques kilomètres de Dieppe et de Pourville-sur-mer, ce petit village a inspiré les plus grands peintres du monde et vous comprendrez vite pourquoi !
Chaque petite ruelle ressemble à un poème et de nombreux artistes et personnalités célèbres ont élu domicile, à leur époque, à Varengeville-sur-mer.

Que faire lors d’une visite d’une journée à Varengeville-sur-mer ?


Passez, d’abord, par la boulangerie-pâtisserie « La Maison Boivin ». Cette maison, fondée en 1955, est le spécialiste, entre autres, de la Tarte Normande (mais pas que!). Un artisan comme on les aime qui vous régalera assurément. De quoi bien démarrer la journée.

En ce week-end de fin mars, nous avons décidé de visiter deux lieux incontournables de Varengeville : la maison de Mallet et son Bois des Moutiers ainsi que l’église Saint-Valery et son cimetière marin.

La maison de Mallet et son Bois des Moutiers

varengeville-sur-mer
Rêverie et relaxation vous attendent dans ce lieu coloré et paisible, classé monument historique et jardin remarquable.

Info pratique : L’entrée coûte 11€ pour les adultes.

La maison, les jardins et le parc du Bois des Moutiers furent créés aux alentours de 1898 par Sir Edwin LUTYENS, architecte britannique de renom, et Miss Gertrude JEKYLL, paysagiste anglaise pour Guillaume MALLET et est restée dans la famille depuis lors.

Particularité de ce lieu époustouflant : le parc de 12 hectares a été aménagé dans une valleuse orientée vers la mer.

Selon la période à laquelle vous visitez le parc, il se parera de couleurs et de parfums différents car le parc vit au rythme des floraisons successives des espèces de plantes qu’il abrite:

  • en mars/avril : vous apercevrez les magnolias en fleur, les rhododendrons à clochettes, les azalées bleus et autres camélias.
  • en mai : vous apercevrez les rhododendrons en fleur, les azalées et autres clématites.
  • en juin : c’est le temps des roses et des azalées américains.
  • en juillet : les iris du japon prennent leurs quartiers, tout comme les roses et les rhododendrons d’été.
  • en août et en septembre : les hortensias, roses et eucryphias seront vos hôtes.

Vous vous laisserez facilement guidé par les petits panneaux présents sur le site et votre balade se déroulera en une succession de petits jardins dans chacun desquels une espèce dominante imprime un caractère particulier. Ces petits jardins communiquent entre eux et amènent progressivement au grand parc paysager volontairement plus naturel.

Les jeux de couleurs, de contrastes et de lumières sont fascinants et vous passerez un délicieux moment, hors du temps.

Que vous soyez passionné, ou non, des fleurs et des plantes, si vous passez par Varengeville-sur-mer, ne manquez pas le Bois des Moutiers. Vous tomberez assurément sous le charme de cette jolie demeure.

Après cette sublime balade, pourquoi ne pas vous rendre à la célèbre Eglise Saint-Valery, aux bords des falaises ?

L’Eglise Saint-Valery et le cimetière marin

varengeville-sur-mer
L’Eglise Saint-Valery et le cimetière marin sont situés aux bords des falaises, ce qui rend le lieu unique, mystérieux et majestueux à la fois.

Les tombes entourent l’édifice sauf du côté de l’abside.
Cette Eglise a été construite aux XII ème et XIII ème siècles, en silex et en moellons de grès, le gré étant particulièrement présent dans la région.

A l’intérieur de l’édifice, ouvrez l’oeil. Entre les deux nefs, une colonne polygonale est somptueusement décorée de sculptures (coquille Saint-Jacques, têtes de personnages, blasons …) Notez le chef indien qui témoigne, sans doutes, des voyages dieppois vers des contrées exotiques !

Georges Braque, peintre, sculpteur et graveur français, est tombé amoureux de ce village et de cette église, si bien qu’il décida de lui offrir un superbe vitrail qui décore l’intérieur de l’édifice. Ce vitrail porte le nom d’Arbre de Jessé qui, depuis des siècles, représente une schématisation de l’arbre généalogique présumé de Jésus de Nazareth à partir de Jessé, père du roi David. Celui-ci semble, pour autant, s’adapter à son environnement : cette arbre n’est -il pas au milieu des vagues… ?

Michel Ciry, célèbre peintre qui posa également ses valises à Varengeville-sur-mer, légua un tableau moderne à cette petite Eglise.

Georges Braque décida même de se faire enterrer dans le cimetière de l’Eglise, avec vue imprenable, si je puis dire, sur la mer.

Voilà pour cette petite balade à Varengeville-sur-mer, dans le pays de Caux.

Notre avis

Si nous avons fait le choix, pour une première approche, de visiter ces deux monuments-là, il existe encore de nombreux trésors à découvrir dans ce petit village.

Vous pouvez, par exemple, visiter le Manoir de Jean Ango, armateur et navigateur, classé monument historique en 1862, le jardin Shamrock et sa plus grande collection d’hortensias au monde (près de mille variétés différente) ou encore le Musée Ciry.

Parc des moutiers

Bois des moutiers

Eglise moutiers

Cimetiere des moutiers

Gorge des moutiers

Varengeville