Un weekend, une journée un séjour à Fécamps : Visites et activités

Fécamp est une station balnéaire, très prisée des touristes quand arrivent les beaux jours. Et nous aimerions comprendre pourquoi.
En globe-trotteurs qui se respectent, nous profitons donc d’un week-end de juin pour aller faire un tour dans cette ville qui attira pêcheurs et nobles en quête de villégiature.

Pendant plus d’un siècle, Fécamp a une importante activité de pêche morutière : les Terre-neuvas. Mais Fécamp rayonne à l’international surtout pour sa liqueur dont elle garde jalousement le secret et que nous sommes curieux d’aller découvrir.

Palais bénédictine

Le Palais Bénédictine vaut, en lui-même, le détour. Il a été construit pour Alexandre-Prosper Le Grand, négociant en spiritueux fécampois.
[Photo 1]
L’histoire du Palais est étroitement liée à l’arrivée de moines bénédictins à l’Abbaye de Fécamp et notamment au moine italien Dom Bernardo Vincelli, qui souhaitait réaliser un elixir et mélangea savamment 27 plantes et épices, quelques unes venant d’Orient.

En feuilletant certains livres d’alchimie, Alexandre Le Grand redécouvrit la recette héritée de Dom Bernardo Vincelli. C’est ainsi qu’est née la liqueur de Bénédictine que nous connaissons aujourd’hui et qui fait la renommée mondiale de Fécamp.

Le Palais permet donc de retracer l’histoire de la Bénédictine mais abrite également une collection d’objets et d’oeuvres de la région dans un écrin décoratif absolument éblouissant.
[Photo 2]
[Photo 3]
La visite se poursuit avec la découverte de la distillerie. C’est l’unique endroit au monde où la liqueur est fabriquée, dans des alambics de cuivre martelé vieux de plusieurs siècles. La liqueur est ensuite conservée dans des foudres de chêne du 19è siècle, répandus sur plus de 6.000 m² de caves.

[Photo 4]
Dans la véranda, nous avons terminé notre visite en apothéose par la dégustation d’un peu de liqueur et d’un cocktail à base de Bénédictine.

Notre avis : sans doute l’une des plus jolies visites de la région qui allie richesse historique, découverte et tradition. La richesse du Palais, tant extérieure qu’intérieure n’a d’égal que la poésie de l’histoire de sa liqueur.

Balade jusqu’aux phares

Après un déjeuner dans un restaurant assez correct sur le Quai Berigny, nous entamons une balade digestive, sous le vent, en direction de la plage et des phares de la ville.
La plage, de galets, est spacieuse et agréable grâce à ses jeux pour enfants, ses cabines et ses petits cabanons de plage où l’on peut déguster crêpes et autres gourmandises, tout en admirant les falaises de craie.
Nous passons sur les passerelles de bois menant aux phares, pour y admirer les bateaux qui osent braver la houle et sortir en mer.

[Photo 5]
[Photo 6]

Jardins de Louanne

Le soleil commence à sortir timidement et il est désormais temps d’aller se promener dans un écrin de verdure aux couleurs chatoyantes et qui promet un moment de relaxation et de flânerie.

Un homme décide, un beau jour, d’acheter une prairie et d’en faire un jardin. Quelques soucis le contraignent à céder sa propriété à un couple qui souhaite préserver le travail accompli et en faire un jardin relaxant, convivial et accueillant. Pari réussi !
Sur plus de 1000 m², plusieurs espèces d’arbres, de plantes et de fleurs se côtoient pour créer une ambiance paisible où le promeneur est invité à rêver. Une balade au cœur des rosiers, des artichauts et de plantes plus exotiques comme l’impressionnante bambouseraie qui donne l’impression d’être en Asie.

[Photo 7]
[Photo 8]

Une petite ferme avec chèvres, poneys, poules et oies ravira les petits.
[Photo 9]
[Photo 10]

Nous ne résistons pas à l’envie, après ce moment paisible, de nous installer en terrasse, au bord du bassin des carpes Koï. Et quelle chance ! Non seulement nous avons pu admirer de près ces poissons colorés et les regarder jouer, mais, en plus, la sœur de la propriétaire nous a permis de les nourrir… ou plutôt de nous faire aspirer la paume de notre main par ces gourmands poissons. Moment privilégié qui achève cette agréable visite.

[Photo 11]
[Photo 12]

Notre avis

Nous comprenons l’attirance des touristes pour la ville de Fécamp qui, tout en étant vivante et soucieuse du bien-être de ses touristes, a su garder son histoire et ses traditions. Les visites ne manquent pas, ni les bons resto ! Alors, n’hésitez pas si vous êtes de passage sur la côte cet été, et allez donc faire un tour à la jolie fécampoise.

visite fecamp

que faire a fecamp